2018

06.09 - 10.11

MEASUREMENTS

Pep Agut

Art & Language

Mel Bochner

Nathalie Brevet_Hughes Rochette

tanley Brouwn

Marc Buchy

Martin Creed

Lieven De Boeck

Angela Detanico & Rafael Lain

Esther Ferrer

Fred Forest

Michel François

Hamish Fulton

Mark Geffriaud

Marco Godinho

Alexander Gutke

Hans Haacke

Michael Johansson

LAb[au]

Jan Robert Leegte

Rokko Miyoshi

Claire Morel

OMA / Rem Koolhaas

Roman Ondak

Rafaël Rozendaal

Christophe Terlinden

Ignacio Uriarte

Pep Vidal

Co-commissariat:  Société

                            +
     Chistophe Veys

06 - 09.09

Dim  09.09

Sam 13.10

Sam 10.11

11 am - 7 pm

11 am - 3 pm

 

8 pm
 

8 pm

Brussels Gallery Weekend

 

Vernissage

 

Nocturne

Finissage

Le mètre, le kilogramme, la seconde font partie des sept unités de base du Système international, qui ne sera adopté dans son entièreté qu'en 1971, et à partir desquelles toutes les autres unités physiques peuvent être dérivées. Elles dessinent notre relation au monde et structurent notre perception, cette convention marque une certaine normalisation de la société moderne.

Ces unités font intrinsèquement partie de toutes les œuvres d’art mais c'est seulement depuis l'art conceptuel qu'elles sont devenues contenu et expression artistique en elles-mêmes. Présentées comme des œuvres en soi, ces déclarations auto-référentielles énoncent une propriété évidente, mesurable, de l’œuvre. Cette approche tautologique, caractéristique de l'art conceptuel, met en avant les principes qui conditionnent la conception et la structure de l'œuvre. Elle étudie ainsi la nature et les limites de l’activité artistique en analysant des éléments fondamentaux habituellement implicites. Ce faisant, ces mesures, convention collective à l'image de celle du langage, questionne la place et la justification de tout système de signes dans notre culture.

Depuis lors, mesurer, peser, compter font parties du vocabulaire artistique, simples actes qui ont fondés de nouvelles pratiques artistiques. Cette exposition jette un regard sur la manière dont ces méthodes ont influencé la pratique artistique actuelle, et forment un contexte propice à leur réappropriation. Cette exposition s'inscrit directement dans la suite de l'exposition sur le «temps». Elle questionne ainsi les notions d'objectivité et de mesurabilité, des concepts fondamentaux et abstraits définissant des méthodes artistiques.

C'est à travers les binômes «mesure / espace», «mesure / corps» et «mesure / comparaisons» que cette exposition s'articule. Elle est le fruit d'une collaboration avec Christophe Veys, la sélection et mise en dialogue d’œuvres suivant le sujet même de l'exposition, celui du principe de mesure.